comptabilite-finance-et-controle-de-gestion.png

Comptabilité, finance et contrôle de gestion

 

L'essentiel de la comptabilité générale

Mécanismes, règles, obligations comptables et tenue des comptes

Public concerné

Employé, aide-comptable, assistant des services comptables, comptable unique ou toute personne souhaitant comprendre les mécanismes de la comptabilité générale et acquérir une bonne culture comptable.

Prérequis

Sens affirmé de la rigueur.

Objectifs

Comprendre la logique générale de la comptabilité et ses principaux documents.
Maîtriser les opérations comptables et savoir les analyser.

Durée indicative : 4 jours

Thèmes disponibles du cours

Objectifs, principes et terminologie de la comptabilité
Le plan comptable général et la classification des comptes
La partie double (débit/crédit)
L'organisation et les documents de la comptabilité
Les écritures comptables et leur imputation
Les opérations en cours d'exercices : factures d'achat, de vente, d'avoir, immobilisations, TVA, impôts et taxes, salaires et charges sociales, trésorerie, prêts et emprunts, rapprochements bancaires
L'imputation : compte utilisé, valeur de comptabilisation, comptes rattachés, provisions
Travaux d'inventaire et écritures de clôture : amortissements, stocks et en-cours
Provisions et régularisations
L'impôt sur les sociétés
Passage des écritures comptables aux documents de synthèse
Lire et comprendre le bilan : l'actif (immobilisations, stocks et en-cours, créances clients, trésorerie) et le passif (capitaux propres, dettes, provisions, emprunts)
L'équilibre emploi / ressources
Analyse du bilan par le fond de roulement et les besoins de financement
Le compte de résultat
Produits et charges d'exploitation, exceptionnels, financiers
Réintégrations et déductions extracomptables
Analyse des marges, de la valeur ajoutée et des ratios significatifs de rentabilité
Affectation du résultat net comptable

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Organiser, établir et clôturer les comptes annuels

Les opérations de clôture des comptes

Public concerné

Employé, collaborateur des services comptables, comptable unique ou responsable de la comptabilité d'établissement toute personne en charge d'établir les comptes annuels.

Prérequis

Avoir une bonne connaissance pratique des opérations comptables courantes.

Objectifs

Mettre en place une méthodologie rigoureuse pour préparer et réaliser les travaux de clôture des comptes. Devenir un interlocuteur averti auprès de l'expert comptable ou le commissaire aux comptes.

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Démarches préalables et obligations liées à l'arrêté des comptes
Définir, répartir et organiser les tâches à réaliser
Adopter des conventions et collecter les données nécessaires à l'arrêté des comptes
Calculs et opérations de clôture des comptes : comptes associés, amortissements et immobilisations, prêts et emprunts, stocks et en-cours, dettes et provisions
Régularisation des charges et des produits
Pièces justificatives
Opérations particulières : charges et produits sur exercice antérieur, évènements exceptionnels, affectation du résultat de l'exercice précédent
Contrôle des balances et vérification des comptes (contrôles de calcul, de cohérence, de vraisemblance, comparaisons avec l'exercice antérieur)
Impact des écritures de clôture sur les comptes annuels : bilan et compte de résultat
L'annexe (notes explicatives, faits marquants durant l'exercice, engagements hors bilan, etc.)
Analyse et mise en place des actions de progrès pour l'exercice suivant
Travaux d'écritures d'ouverture de l'exercice suivant

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Optimiser les dépenses, chasser les coûts cachés

Outils de contrôle, de suivi et de gestion des coûts et des performances de l'entreprise

Public concerné

Assistant(e) de gestion, Gestionnaire de centre de profit, Comptable, Commercial(e), Responsable de service, Créateur ou Repreneur d’entreprise

Prérequis

Notions de gestion

Objectifs

Comprendre l’organisation analytique des coûts
Savoir suivre certains postes sensibles de l’entreprise pour améliorer sa rentabilité

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Déterminer les différents coûts de production d'un bien ou d'un service
Les charges directes (transport, location, main d’œuvre, sous-traitance, achats …)
Charges indirectes (coûts structure, stocks, MO administrative, achats indirects…)
Calcul du coût de revient de production de biens ou de services
Mettre sous contrôle les coûts et analyser les marges par activité
La modélisation du suivi de coût de revient d’un produit ou d’un service
La mise en place d’un outil de suivi de contrôle et d’analyse d’une production
La détection des différentes marges (marge par produit, prestation, activité…)
La marge globale prévisionnelle
La mise en place d’un outil de suivi, de contrôle et d’analyse des marges
Maîtriser les frais généraux et les coûts cachés de l’entreprise
La définition et la place des frais généraux
La recherche des freins empêchant la mise en place du contrôle des frais généraux et engendrant une perte de rentabilité
La mise en place d’un outil de contrôle
Déterminer et analyser son seuil de rentabilité (CA minimum à réaliser)
Principes du seuil de rentabilité et de la détermination des charges fixes et variables
La gestion par produits, par services, par commerciaux
L’analyse du seuil de rentabilité en Euro et en jours

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Mécanismes et calculs de TVA (Excel appliqué)

Obligations, mécanismes, calculs, déclaration et paiement de la TVA

Public concerné

Employé, aide-comptable, assistant des services comptables, comptable unique
ou toute personne en entreprise souhaitant connaître les mécanismes de la TVA, faire les calculs et établir la déclaration

Prérequis

Avoir une bonne connaissance pratique des opérations comptables courantes

Objectifs

Connaître et comprendre les mécanismes de la TVA
Apprendre à établir et contrôler la déclaration

Durée indicative : 1 jour

Thèmes disponibles du cours

1 Rappels sur le traitement de la TVA
La TVA et les obligations de l'entreprise
Principes, taux et bases imposables, fait générateur et exigibilité
Cas d’exonérations
2 La TVA collectée
Sur débits ou sur encaissements
Taux
Le dispositif d’autoliquidation (spécifique secteurs bâtiment, déchets)
3 La TVA déductible
Conditions, délais
Le traitement des factures et de la TVA sur les achats
Le traitement des règlements (virements, chèques, effets)
4 Calculs et déclaration de TVA
La TVA exigible
TVA sur les impayés et incidents de paiement
Crédit de TVA et mécanisme de consolidation
Rapprochements et contrôles de cohérence sur le CA
Les comptes de TVA collectée et de TVA déductible
La déclaration CA3 et le paiement de la TVA
5 Accompagnement sur Excel Tableau récapitulatif Recettes / dépenses / TVA collectée
Lecture et compréhension des formules de calculs et des liaisons
Références relatives, absolues, mixtes
Les fonctions statistiques
Calculs sur les dates
Fonctions de recherche avancée
Liaisons entre feuilles et méthodes de liens (formule 3D, consolidation de données)

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

TVA Intra communautaire

La TVA dans les échanges et opérations intracommunautaires

Public concerné

Comptable, assistant des services comptables, comptable unique ou toute personne en entreprise souhaitant connaître les dispositifs d’application de la TVA Intra communautaire et en comprendre les mécanismes

Prérequis

Avoir une bonne connaissance pratique des opérations comptables courantes
Comprendre l'environnement fiscal de l'entreprise

Objectifs

Comprendre et appliquer les règles de la TVA relatives aux opérations intracommunautaires
Connaître et maîtriser les différentes obligations déclaratives correspondantes.

Durée indicative : 1 jour

Thèmes disponibles du cours

1 Champ d’application et règles de territorialité
Siège de l’activité et lieux d’imposition : territoire national, dom-tom, UE, autres
Règles et critères de la localisation de l’opération
Définition des opérations : internes, intra/extracommunautaires
Introduction à la prévention des risques fiscaux
2 Règles d’imposition sur les achats ou la vente de biens
Echanges, livraisons et acquisitions intracommunautaires
Principes, exonérations, régularisations, détaxations, imposition
Cas particuliers : biens d’occasion, travail à façon, transfert de biens
3 Règles d’imposition sur les prestations de services
Nature et régime des prestations (BtoB, BtoC)
Prestations immatérielles, échanges intracommunautaires des biens
Imposition, exonération, dérogation : transport, restauration, intermédiaires
Nouvelles règles de territorialité
4 Obligations et déclarations
Obligations en matière de facturation et mentions obligatoires sur factures
Tenue et conservation des registres obligatoires
Infos collectées pour l’établissement des déclarations
La DEB déclaration d’échange de biens
La DES déclaration d’échange de services
Le remboursement des TVA étrangères

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Le contrôle de gestion : outils d'aide à la décision

Logique financière et outils de suivi et d'amélioration des performances de la gestion de l'entreprise

Public concerné

Assistant des services comptables, comptable, collaborateur opérationnel ou hiérarchique, ou toute personne travaillant sur des données chiffrées de l'entreprise.

Prérequis

Avoir une pratique maîtrisée des bases de la comptabilité de l'entreprise.

Objectifs

Maîtriser les outils comptables et budgétaires du contrôle de gestion. Apprendre à maîtriser les coûts, analyser et interpréter les résultats. Comprendre les apports du contrôle de gestion et apprendre à se positionner par rapport aux autres services de l'entreprise.

Durée indicative : 3 jours

Thèmes disponibles du cours

Place, objectifs, enjeux du contrôle de gestion et son impact sur les autres fonctions de l'entreprise
Rôle et place du contrôleur de gestion
L'utilité des outils de gestion
Les contraintes et les préalables à la mise en place du CG (organisation des activités, fiabilité des données, examen des postes, planification, niveaux de responsabilité)
Les Informations des comptes annuels : bilan, compte de résultat, annexe
Élaborer des états financiers prévisionnels
Principes de bases de la comptabilité analytique
Retraitement des charges, calcul et analyse des coûts (coûts directs / indirects, coûts fixes / variables)
Étude et analyse des coûts partiels
Marge, seuil de rentabilité, valeur ajoutée
Priorités et calendrier du contrôle des opérations sur le plan financier, sur le plan de l'activité, sur le plan de la productivité
Contrôle et optimisation des comptes : stocks, frais professionnels, coûts informatiques, frais généraux, trésorerie
Prévention du risque client
Collecter et formaliser les données : rapports, tableaux de bord, graphiques
Indicateurs pertinents (de qualité, de productivité), alertes, ratios, points morts
Analyse des écarts et mise en place des processus d'amélioration

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Diagnostic financier : Lire et interpréter Bilan et Compte de résultat

Leur place et rôle respectifs dans l’analyse financière de l’entreprise

Public concerné

Toute personne travaillant sur les données chiffrées de l'entreprise et souhaitant comprendre et interpréter la lecture des documents comptables

Prérequis

Avoir une pratique maîtrisée des bases de la comptabilité de l'entreprise

Objectifs

Comprendre la construction du bilan et du compte de résultat
Apprendre analyser et interpréter les résultats
Se positionner en interlocuteur averti auprès des banques et des opérationnels

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Rappels des objectifs et principes de la comptabilité
Classification des comptes, organisation et les documents comptables
Terminologie et définitions de la compta et de l’analyse financière
Les opérations en cours d'exercices, de clôture des comptes, de liquidation
Définition, technique, sources des états et composition des éléments du bilan
L'actif (immobilisations, stocks et en-cours, créances clients, trésorerie)
Le passif (capitaux propres, dettes, provisions, emprunts)
Les cycles du bilan : financement, exploitation, trésorerie
Comprendre, analyser et expliquer le bilan
Analyse du bilan : structure (actifs, capitaux propres), comptes du bilan (immobilisations, stocks et en-cours, créances clients), trésorerie, financement
Analyse de l'équilibre emploi / ressources
Analyse du bilan par le fond de roulement et les besoins de financement
Calcul des ratios d’analyse du bilan
Structure, composition et logique du compte de résultat
Produits et charges d'exploitation, exceptionnels, financiers
Réintégrations et déductions extra-comptables
Résultat comptable / résultat fiscal
Analyser et interpréter le compte de résultat
Rendre compte de l'activité de l'entreprise et de sa rentabilité
Chiffres-clés et soldes intermédiaires de gestion
Affectation du résultat net comptable
Les données de l’analyse financière
Les liens entre compte de résultat et bilan
Lecture et comparaison avec les états des exercices antérieurs
Les valeurs significatives de l'activité et la performance de l'entreprise

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

"Parler banquier" Mesure et analyse de la rentabilité d'un projet

Calculs, méthodes et arguments pour être écouté par son banquier

Public concerné

Créateur d’entreprise, comptable unique ou toute personne travaillant sur les données chiffrées de l'entreprise, en charge du calcul et de l'analyse des coûts pour de nouveaux projets nécessitant des investissements bancaires.

Prérequis

Avoir suivi le cours Bases de la Comptabilité générale, ou en avoir les connaissances équivalentes

Objectifs

Connaître et maîtriser la méthodologie de construction d’un business plan., et en comprendre la nécessité.
Connaître et comprendre les notions financières et comptables pour dialoguer avec un banquier
Connaître les arguments de la banque et ses éléments d’appréciation de la performance d’une entreprise

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

1 Méthodologie de construction d’un business-plan
Rappels des notions de gestion
C.A., marges, résultat comptable, trésorerie, BFR, stocks, seuil de rentabilité, SIG
Circonstances nécessitant l'élaboration d'un business-plan : création, gestion courante, opérations exceptionnelles , investissement
Les termes proches : business case, plan stratégique, modèle économique...
Exemples de business plan
2 La stratégie et les marchés
Étudier la dynamique de son secteur
Étudier le couple produits/marchés
La courbe de vie des produits
Les moyens techniques à mettre en œuvre
Les hypothèses à explorer et les prévisions d’activités credibles
3 Définir les paramètres financiers du projet
Savoir analyser les marges et soldes intermédiaires de gestion
Détection des différentes marges (marge par produit, prestation, activité…)
Marge globale prévisionnelle
Les différentes catégories d'investissement et leur niveau de risque.
Passer des données comptables aux données économiques
4 Définition et analyse du seuil de rentabilité
(chiffre d’affaires minimum à réaliser)
Calcul des coûts de revient de production de biens ou de services
Principes du seuil de rentabilité, de la détermination des charges fixes et variables
L’analyse du seuil de rentabilité (point mort)
Le cash-flow : un indicateur majeur sur la santé financière d’une entreprise
5 Parler business plan et négocier avec son banquier
Connaître l’organisation et les arguments de la banque
Préparer une stratégie de négociation en différenciant business plan et budget
Chiffrer et présenter le business plan
Présentation des flux financiers et des ratios pour évaluer la rentabilité d’un projet.
Influences de l’analyse financière sur la prise de décision finale
Communiquer sur et par le business plan
Rentabilité globale du projet

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Tableaux de bord de gestion et reporting : Donner du sens aux chiffres

Concevoir, réaliser et exploiter ses tableaux de bord de gestion

Public concerné

Comptables, contrôleurs de gestion, cadres administratif ou financier, managers opérationnel ou fonctionnel, ou toute personne devant travailler sur les données chiffrées de l'entreprise

Prérequis

Avoir une pratique maîtrisée de la comptabilité de l'entreprise
Avoir suivi le cours Contrôle de gestion ou en avoir les connaissances équivalentes

Objectifs

Comprendre les apports d'un système d'information de gestion de l'entreprise
Mettre en place les outils d'aide à la décision en les adaptant à la stratégie et aux choix de gestion
Identifier, choisir et exloiter les indicateurs pertinents

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Le tableau de bord : outil de pilotage d'aide à la décision
La nécessaire adaptation des tableaux de bord aux activités et aux niveaux de décision (suivi budgétaire, trésorerie, valeur ajoutée, stocks, délais, alertes, ratios, points morts, etc)
Dérives et erreurs les plus fréquentes ("tout n'est pas mesurable")
Concevoir et construire un tableau de bord
Les indicateurs de gestion : typologie, définitions,caractéristiques
La pertinence et le choix des indicateurs (qualité, productivité, etc),
Quels chiffres pour quels résultats ? quels objectifs ? quelles décisions ?
La fiabilité des données à mettre sous contrôle
Méthodologie de construction : objectifs et contenus des tableaux
La validation des indicateurs choisis
La recherche, la collecte et l'articulation des informations (fichiers, base de données, ERP, outils de reporting)
Exploiter un tableau de bord
Analyse des données et des écarts Réalisé / Objectif
Seuils d'alerte et mises en évidence par les graphiques
Décisions correctives et mise en place des processus d'amélioration
Panorama des pratiques performantes

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Comptabilité de gestion, maîtrise des dépenses, suivi et contrôle analytique des coûts

Principes, contraintes et apports de la comptabilité de gestion

Public concerné

Collaborateur des services comptables, comptable unique ou toute personne travaillant sur les données chiffrées de l'entreprise, en charge du calcul, de l'analyse et du suivi des coûts et des prix de revient, et de l'établissement des prix de vente

Prérequis

Avoir suivi le cours Bases de la Comptabilité générale, ou en avoir les connaissances équivalentes

Objectifs

Connaître les principes et les apports de la comptabilité de gestion
Comprendre l’organisation analytique des coûts et exploiter les différentes méthodes de calcul des coûts
Savoir suivre certains postes comptables sensibles pour en améliorer la rentabilité

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Principes et outils de la comptabilité de gestion
L'imputation des charges suivant leur destination
Le calcul et l'analyse des coûts
Etude et analyse des coûts partiels, marge, seuil de rentabilité, valeur ajoutée
Les différents coûts de production d'un bien
Les charges directes (transport, location, main d’œuvre, sous-traitance, achats divers directs…)
Charges indirectes (coûts de structure, stocks, main d’œuvre administrative, achats indirects…)
Calcul du coût de revient de production de biens ou de services
Principes, calcul et analyse du seuil de rentabilité, de la détermination des charges fixes et variables
La marge globale prévisionnelle
La détection des différentes marges (marge par produit, prestation, activité…)
La mise en place d’un outil de suivi, de contrôle et d’analyse des marges
Contrôle et optimisation des comptes
Stocks, frais professionnels, coûts informatiques, coûts de structure et frais généraux
Suivi et prévention du risque client
Place, objectifs, enjeux du contrôle de gestion
Impact du CG sur les autres fonctions de l'entreprise
La maîtrise et l'optimisation des comptes "sensibles"
Panorama des erreurs fréquentes et des pratiques performantes

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

La consolidation des comptes : mécanismes et savoir-faire opérationnel

Comprendre et maîtriser la présentation des comptes consolidés

Public concerné

Responsable de la comptabilité d'établissements ou de structures multiples, et toute personne en charge d'établir et de présenter les comptes consolidés

Prérequis

Pratique maîtrisée des équilibres comptables et financiers de l’entreprise

Objectifs

Comprendre le périmètre de la consolidation des comptes
Mettre en place une méthodologie rigoureuse pour préparer, établir et contrôler les comptes consolidés

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

1 Présentation de la consolidation des comptes
Définition et cadre réglementaire
Acteurs et étapes de la construction des comptes consolidés
Dépendance financière et indépendance juridique
Section du plan comptable dédiée aux comptes consolidés
Groupe / société mère / filiale
Production des comptes : obligations respectives / obligations communes
2 Le périmètre de consolidation
Normes IFRS / normes françaises : caractéristiques propres et divergences
Les types de contrôle
Les entrées dans le périmètre de consolidation
L'écart d'acquisition
3 Calculs préparatoires à la consolidation
Les étapes de la consolidation
Rapprochement des bilans
Intérêts minoritaires
Titres de participations, valeurs des titres dans le bilan et + value des titres
Part dans le résultat
Panorama des différentes méthodes d’intégration (globale, proportionnelle, équivalence)
4 L’intégration globale
Le contrôle de la consolidation
Application de la méthode
Variations et partage des capitaux propres
Bilan et résultats consolidés
Opérations avec/sans incidences sur le résultat consolidé (provisions,
dividendes, etc)
Elimination des titres de participation
Le partage du résultat
5 Conséquences sur la fiscalité
Bases d’impôt, calculs, preuve de l’impôt

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Immobilisations corporelles et incorporelles

Application des principes essentiels de comptabilité et de fiscalité

Public concerné


Employé, collaborateur des services comptables, comptable unique ou responsable de la comptabilité d'établissement toute personne en charge d’établir les immobilisations

Prérequis

Avoir une bonne connaissance pratique des opérations comptables courantes

Objectifs

Acquérir les principales notions juridiques en matière d'immobilisations corporelles et incorporelles.
Apprécier les conséquences comptables et fiscales des transactions relatives aux immobilisations.
Dialoguer efficacement avec les services responsables des investissements et
traduire correctement leurs décisions.

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

1 La comptabilisation des immobilisations
Critère de définition d'une immobilisation
Les différentes catégories d’immobilisations
La distinction charge/immobilisation/stock.
Les immobilisations amortissables
La valeur d'entrée d’une immobilisation : coût d’acquisition / de production
Les livraisons à soi-même
Les acquisitions à la suite d'un contrat de crédit-bail
Les immobilisations de faible valeur / Les frais accessoires
2 L’analyse des immobilisations par composant
Les principes de l'approche par composant
Les composants de première catégorie
Les composants de seconde catégorie
3 L’amortissement des immobilisations
Les principes de l'amortissement
L’aspect fiscal
Les mesures de simplification pour les PME
Les biens amortissables et non amortissables
La base de calcul d'amortissement d'une immobilisation
Les immobilisations décomposables
La durée d'amortissement : durée d'usage et durée d'utilisation.
4 Les modes d'amortissement
L'amortissement linéaire, dégressif et dérogatoire, avec / sans prorata temporis
L’amortissement technique ou économique
Les durées d'amortissement
Les autres modes d'amortissement
L’amortissement dégressif
L’amortissement dérogatoire
5 La cession des immobilisations
La cession d’une immobilisation amortissable
La cession d’une immobilisation non amortissable
Traitement comptable de ces opérations.
Les travaux de clôture relatifs aux immobilisations
L'inventaire physique des immobilisations.
Les procédures à mettre en place.
Les contrôles lors de l'établissement des comptes annuels.

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Maîtriser sa trésorerie et son BFR

Gestion quotidienne et pratiques performantes de prévision de la trésorerie et du besoin en fond de roulement

Public concerné

Comptables, contrôleurs de gestion, managers opérationnel ou fonctionnel, comptable unique ou toute personne en charge de la gestion de la trésorerie de l’entreprise

Prérequis

Avoir une pratique maîtrisée de la comptabilité de l'entreprise
Avoir idéalement suivi le cours Contrôle de gestion ou en avoir les connaissances équivalentes

Objectifs

Maîtriser les fondamentaux de la gestion de trésorerie
Appréhender la construction de prévisions de trésorerie fiables et pertinentes
Connaître et comprendre les moyens d’action pour optimiser le BFR
Se positionner en interlocuteur averti auprès des banques et des opérationnels

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

La trésorerie dans la structure financière de l'entreprise
Les mécanismes de création des comptes de trésorerie et de règlements
Infos et données disponibles
Enregistrer les règlements et connaître leur mode de transmission (chèque, CB, virement, prélèvement, TIP, lettre de change, etc.)
Mettre en place un état des mouvements de trésorerie (débit, crédit, mouvements aléatoires et effets saisonniers, analyse des écarts et des délais) et actualiser les prévisions
Déterminer, suivre et ré-estimer les besoins et les ressources en trésorerie (budget glissant)
Utiliser les états comptables des exercices précédents et repérer leurs évolutions
Les causes des variations de trésorerie
Les erreurs les plus fréquentes (sur et sous-financement) et leurs conséquences
Le besoin en fonds de roulement / BFR
Définition et signification du fonds de roulement
Loi de l’équilibre financier minimum
Trésorerie Nette = Fonds de roulement – BFR Besoin en fonds de roulement
Le calcul du besoin en fonds de roulement / Exemples de calcul
Les moyens d’agir sur le BFR : actions sur stocks, encours, crédit client, litiges
Diagnostic des risques et crises de trésorerie
Optimiser sa trésorerie
Le recouvrement de créances
Renégocier délais et conventions avec les fournisseurs
La réduction des coûts (crédits clients et crédits fournisseurs, dates de valeur, découverts autorisés et escomptes, etc.)
La répartition des mouvements entre banques
Les relations avec les banques (documents, conditions bancaires, modes de rémunération, négociation, placements)

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Comptabilité générale des associations

Mécanismes, règles, obligations comptables et tenue des comptes d'une association

Public concerné

Comptable, employé, aide-comptable, assistant des services comptables, trésoriers d'associations ou toute personne en charge de comprendre les mécanismes et d’assurer les opérations comptables d’une association

Prérequis

Sens affirmé de la rigueur

Objectifs

Comprendre la logique générale de la comptabilité des associations et ses principaux documents
Maîtriser les opérations comptables

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

1 Environnement juridique,
concepts et mécanismes comptables de la gestion des associations
Statut juridique et formes de financements des associations
Le régime fiscal des associations
Les obligations légales (générales / spécifiques)
Les normes comptables suivant l’activité et la taille de l’association
L'organisation et les documents
2 Les opérations comptables et leurs enregistrements
Objectifs et principes comptables adaptés au secteur
Les charges
Les produits, les dons, le legs et les subventions
Écritures courantes, écritures occasionnelles
La collecte et le classement des pièces justificatives
Les opérations en cours d'exercices : factures d'achat, de vente, TVA
3 Travaux d'inventaire et écritures de clôture
Amortissements (mode, calcul, immobilisations)
Stocks et en-cours (contrôle et inventaire physique, valeur brute)
Provisions (pour risques et charges, pour dépréciations, provisions réglementées)
Passage des écritures comptables aux documents de synthèse
4 La gestion financière de l'association
La trésorerie, prêts et emprunts, rapprochements bancaires
Les besoins de financement
La capacité d'autofinancement de l'association
Tableau de financement
5 Etats financiers et comptes annuels de l’association
Compte de résultat et bilan
Rendre compte de l'activité de l'association
L'impossible distribution des excédents
L’affectation du résultat
Définition et composition des éléments du bilan
L'équilibre emploi / ressources
Lecture et comparaison des états des exercices antérieurs

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Lire et interpréter les états financiers d'une association

Leur place et leur rôle dans l’analyse financière de l’association

Public concerné

Toute personne travaillant
sur les données chiffrées de l’association et souhaitant comprendre et interpréter la lecture des documents comptables

Prérequis

Avoir suivi la formation Comptabilité générale d’une association, ou en avoir les connaissances pratiques équivalentes

Objectifs

Comprendre la construction du bilan et du compte de résultat de l’association
Apprendre analyser et interpréter les résultats
Se positionner en interlocuteur averti auprès des partenaires et financeurs de l’association

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

1 Rappels sur le statut et les spécificités du secteur associatif
Environnements juridique, fiscal, social et économique
Terminologie et spécificités de la comptabilité associative et de son analyse financière
Les opérations en cours d'exercices, et de clôture des comptes
2 Structure, composition et logique du compte de résultat
Cotisations, subventions de fonctionnement,
Produits et charges d'exploitation, exceptionnels, financiers
Réintégrations et déductions extra-comptables
Résultat comptable / résultat fiscal
3 Analyser et interpréter le compte de résultat
Rendre compte de l'activité de l’association
Chiffres-clés et soldes intermédiaires de gestion
Analyse des marges, de la valeur ajoutée et des ratios significatifs de rentabilité
Affectation du résultat net comptable
4 Le bilan : définition et composition des éléments du bilan
Subventions, d’investissements, dons, projets associatifs, fonds dédiés
L'actif (immobilisations, stocks et en-cours, créances clients, trésorerie)
Le passif (capitaux propres, dettes, provisions, emprunts)
Les cycles du bilan : financement, exploitation, trésorerie
5 Comprendre, analyser et expliquer le bilan
Analyse du bilan : structure (actifs, capitaux propres), comptes du bilan
Analyse de l'équilibre emploi / ressources
Analyse du bilan par le fond de roulement et les besoins de financement
Calcul des ratios d’analyse du bilan
6 Diagnostic financier d'une association
Les liens entre compte de résultat et bilan
Les données et les raisons de l'analyse financière de l’association (nouveaux projets, développements , et leurs conditions de réussite)
Appréciation du court terme / du long terme
Lecture et comparaison avec les états des exercices antérieurs (ratios, fond de roulement, solvabilité, réserves)
Les valeurs significatives de l'activité et la performance de l’association
Calcul et examen du nouveau budget

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Prévenir les impayés

Méthodes pour la prévention et le recouvrement des impayés

Public concerné

Collaborateur des services commerciaux, comptables et financiers ou toute personne en entreprise chargée de la relance des factures impayées.

Prérequis

Esprit de rigueur, sens du contact et qualités relationnelles.

Objectifs

Mettre en place et formaliser un schéma rigoureux de relance, de suivi et de recouvrement des impayés (motifs, règles de relance, historique, état et échéances de paiements). Connaître et respecter le cadre juridique des relances et du recouvrement. Préserver et améliorer les relations commerciales.

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Le cadre juridique du processus de relance de l’impayé : règles, méthodes, délais, pénalités
Les premiers niveaux de la relance : contact téléphonique, courrier, mail
La relance par téléphone : connaître le dossier (historique, litige antérieur, etc.) et le circuit de paiement du client, avoir un contact direct et privilégié, demander et analyser les causes du non paiement, faire face aux situations difficiles (agressivité, mauvaise foi), reformuler, recadrer, susciter l’adhésion et conclure en obtenant un engagement de paiement
La relance par écrit : règles de la relance écrite, conseils de rédaction, qualité de la relation
Circonstances et règles d’utilisation des autres modes d’action : mise en demeure, transaction, mesures conservatoires
Assurer le suivi des retards de paiement : établir un historique des retards, calculer le coût des retards et leur incidence sur la trésorerie, évaluer les résultats et mettre en place des indicateurs de performance des relances.

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

Relance par téléphone des factures impayées

Méthodes et techniques pour la prévention et le recouvrement des impayés

Public concerné

Collaborateur des services commerciaux, comptables et financiers ou toute personne en entreprise chargée de la relance de paiement des factures impayées

Prérequis

Esprit de rigueur, sens du contact

Objectifs

Mettre en place et formaliser un schéma rigoureux de relance, et de suivi des impayés (motifs, historique, état de paiements)
Relancer au téléphone avec aisance dans une démarche structurée (nombreux exercices)
Préserver et améliorer les relations commerciales

Durée indicative : 1 jour

Thèmes disponibles du cours

1 Les principes généraux et préparation de la relance
Le processus de relance de l’impayé : règles, méthodes, délais, cadre juridique Incidences des impayés, sur la trésorerie, sur les relations commerciales
Mettre en place un agenda des relances
Connaître le dossier (contact, historique, situation du débiteur, « profil payeur », litige antérieur, etc.) et le circuit de paiement du client à appeler
Phrases d’accroche, vocabulaire et arguments efficaces de la relance
Les objections aux réponses-types
2 Les exigences de la communication au téléphone
De l’importance de la «première bonne impression»
Enjeux de la communication téléphonique, impact sur l’image des services
Ses limites : ce qui est dit, entendu, compris, retenu
Rappels sur la communication client : discernement faits et opinions, vocabulaire positif (connaître les mots «qui fâchent»), écoute active, reformulation, empathie
Outils, trucs et astuces (grille de prise de note, liste des bonnes formules)
3 La relance par téléphone
« Prendre en charge » son interlocuteur et personnaliser le contact
Demander et analyser les causes du retard, reformuler, recadrer, faire face aux situations difficiles (« barrages », agressivité, mauvaise foi)
Susciter l’adhésion, conclure en obtenant un engagement et une date de paiement
Confirmer l’accord
Évaluer les résultats des relances
4 Le suivi des relances et la qualification des factures en souffrance
Repérer et analyser les retards de paiement
Analyse croisée («qui paye mal, quand et quel montant ?»)
Typologie des raisons des retards / des mauvais payeurs
Historique des retards, échéances attendues par client / global
5 Panorama des bonnes pratiques et erreurs les plus fréquentes

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

La comptabilité clients

Écritures, règles comptables, juridiques et fiscales des comptes clients et recouvrement des règlement

Public concerné

Employé, aide-comptable, assistant des services comptables, comptable unique ou toute personne en charge de la comptabilité clients.

Prérequis

Connaître les bases de la comptabilité générale.

Objectifs

Comprendre le fonctionnement de la comptabilité clients, traiter l'ensemble des opérations des comptes clients et procéder au recouvrement.

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

La place de la comptabilité auxiliaire clients dans la comptabilité de l'entreprise
Le processus comptable ventes/clients (aspects juridiques de la relation client et du contrat commercial) et ses relations avec les services commerciaux et ADV
La comptabilisation des ventes et la création des comptes clients
La facture : règles, mentions obligatoires, clauses relatives au paiement et au retard de paiement, imputation
Rabais, remises, ristournes et escomptes accordés
Avances, acomptes, retenues de garantie, révision de prix
Le traitement de la TVA : principes, taux et bases imposables, fait générateur et exigibilité, TVA sur ventes en France, spécificités des opérations intracommunautaires et des exportations
TVA collectée sur débits ou sur encaissements, TVA sur les impayés, contrôle de cohérence sur le CA
Le traitement des règlements (virements, chèques, effets) et des incidents de paiement
Analyse et contrôle des comptes clients et de leur passage aux documents de synthèse
L'arrêté des comptes en fin d'exercice : factures et avoirs à établir, produits constatés d'avance, créances douteuses, provisions
États fiscaux concernés par les comptes clients
Traitement des retard de paiement et relance des impayés : enjeux, calculs des coûts et impact sur les marges, identification des causes et suivi des retards de paiement
Processus à mettre en place et différents niveaux de relance
Préparer les relances (historique des retards, objectifs, arguments, objections, solutions, concessions, conséquences en cas de désaccord)
Le cadre juridique de la relance, la mise au contentieux

Revenir au menu

La comptabilité fournisseurs

Règles comptables, juridiques et fiscales et opérations de traitement des comptes fournisseurs

Public concerné

Employé, aide-comptable, assistant des services comptables, comptable unique ou toute personne en charge du suivi de la comptabilité fournisseurs.

Prérequis

Connaître les bases de la comptabilité générale.

Objectifs

Comprendre le fonctionnement de la comptabilité fournisseurs et savoir traiter l'ensemble des opérations des comptes correspondants.

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

L'articulation des comptes fournisseurs dans la comptabilité de l'entreprise
Mécanismes de création des différents comptes fournisseurs
Le contrat commercial (rappels juridiques et mentions obligatoires)
Processus d'achat, traitement des commandes, livraison, stocks, contrôles
Le traitement des factures et de la TVA sur les achats
Avances, acomptes, révisions de prix, rabais, ristournes, remises et escomptes obtenus
Le règlement des fournisseurs et leur comptabilisation
Les différents modes de règlement des fournisseurs et leurs impacts sur la trésorerie
Cas spécifiques des achats en devises étrangères et traitement des écarts de conversion
Les opérations de fin d'exercices (écritures de régularisation, contrôles)
L'arrêté des comptes fournisseurs et leur rattachement au bilan et au compte de résultat
Suivre, contrôler et optimiser ses relations avec les fournisseurs : tableaux de bord, analyse et notation (historique, volumes, prix, conditions et délais de règlement, en-cours, etc.)
Analyser les critères non financiers (marché, concurrents de ses fournisseurs, etc.)
Anticiper les risques

Dates interentreprises de ce stage

Revenir au menu

L'évaluation d'une entreprise

Pratiques et formules pour apprécier de façon fiable et objective la valeur de l'entreprise

Public concerné

Investisseurs, chef d'entreprise, directeur financier, contrôleur de gestion, auditeur ou toute personne en charge d'apprécier et de chiffrer la valeur d'une entreprise

Prérequis

Pratique maîtrisée de la lecture des comptes d'entreprise. Avoir suivi le cours "analyse financière" ou en avoir les connaissances équivalentes.

Objectifs

Acquérir les méthodes d'appréciation de la valeur d'une entreprise et savoir opter pour la plus adaptée. Repérer et connaître les axes de valorisation d'une entreprise.

Durée indicative : 1 jour

Thèmes disponibles du cours

Définition et approche des notions de valeur et de prix
La prise en compte du contexte, du secteur d'activité, des métiers et de la situation de l'entreprise
Présentation comparée des différentes méthodes d'évaluation
Logique, pertinence, intérêt et limites de chaque méthode
La méthode de la valeur patrimoniale : actif net réévalué (actif d'exploitation et actif hors exploitation), valeur vénale et valeur d'utilisation, calcul des corrections
La méthode de la valeur des flux futurs (cash flow) : choix des flux disponibles, calcul de leur valeur actuelle et actualisation, calcul des prévisions à court, moyen et long terme en fonction de différents modèles, cas particuliers des cash flow négatifs
La méthode de la valeur de rentabilité : lecture, analyse et pondération du résultat comptable
La méthode des multiples : choix des multiples pertinents, quand utiliser cette méthode et pour quelle activité ?
Repérer la valeur des actifs immatériels de l'entreprise : parts de marché, fichier client, brevets, savoir-faire, etc.
Le choix entre les différentes méthodes et l'appréciation de la valeur finale de l'entreprise

Revenir au menu

Pratique de l'analyse financière

Maîtrise du diagnostic pour apprécier la santé financière et mesurer la performance d'une entreprise

Public concerné

Contrôleurs de gestion, commerciaux, acheteurs, comptables ou toutes personnes souhaitant ou ayant en charge d'apprécier la santé financière et la pérennité d'une entreprise

Prérequis

Être familiarisé avec les documents comptables. Avoir suivi le cours "contrôle de gestion" ou en avoir les connaissances équivalentes.

Objectifs

Apprendre à lire et interpréter le bilan et le compte de résultat de l'entreprise. Maîtriser les outils d'analyse dans une démarche cohérente et structurée.

Durée indicative : 2 jours

Thèmes disponibles du cours

Introduction à l'analyse financière : objectifs, conditions de réussite, notion de santé financière de l'entreprise
Les raisons de l'analyse financière : évaluation, développement, cession, rachat, risque probable, gestion interne, etc.
Les données de l'analyse financière : le bilan, le compte de résultat, les annexes
Les différentes techniques d'analyse financière (scoring, modèles d'appréciation, tableaux de bord, etc.)
Analyse du bilan : structure (actifs, capitaux propres), comptes du bilan (immobilisations, stocks et en-cours, créances clients), trésorerie actuelle et à venir, financement
La pertinence de l'endettement
Analyse de l'équilibre emploi / ressources
Appréciation du court terme / du long terme et comparaison avec les exercices antérieurs
Composition et logique du compte de résultat
Produits et charges d'exploitation
Les valeurs significatives de l'activité et la performance de l'entreprise
Soldes et résultats intermédiaires
Analyse des marges, de la valeur ajoutée et des ratios significatifs de rentabilité économique et financière
Capacité d'autofinancement (cash flow)
Les liens entre compte de résultat et bilan
L'appréciation des risques clients et des risques fournisseurs
Les comptes consolidés
Les éléments non financiers du diagnostic (marché, environnement, prospective, évolution de l'activité, nouveaux produits, stratégie de l'entreprise, etc.)
Structurer et formuler son diagnostic : lister les points forts et les reclassements à opérer, identifier les zones de risques, rendre compte de son interprétation des comptes

Revenir au menu

La fiscalité de l'entreprise : TVA, IS, impôts et taxes

TVA, IS, impôts et taxes. Principes, mécanismes et évolutions

Public concerné

Employé, aide-comptable, assistant des services comptables, comptable unique ou toute personne souhaitant connaître les dispositifs de la fiscalité applicable en entreprise et comprendre ses mécanismes.

Prérequis

Avoir une bonne connaissance pratique des opérations comptables courantes.

Objectifs

Comprendre et maîtriser l'environnement fiscal de l'entreprise.
Connaître et établir les différentes déclarations fiscales de l'entreprise.

Durée indicative : 3 jours

Thèmes disponibles du cours

L'organisation administrative de la fiscalité
Les différents impôts et leurs bases de calculs
Les obligations de déclaration, le calendrier et les délais à respecter
Différence entre résultat comptable et résultat fiscal
Règles de calcul du résultat fiscal de l'entreprise
Conditions de déduction des comptes de charges et conditions d'imposition des comptes de produits : immobilisations, amortissement, stocks, provisions, etc.
Les régimes particuliers
Caractéristiques, champs d'application et bases d'imposition des bénéfices des sociétés (IS)
Les règles générales et les spécificités
Paiement de l'impôt
La TVA et les obligations de l'entreprise : opérations imposables, opérations exonérées,
TVA des ventes en France ou intracommunautaires, exportations, importations
La TVA exigible
Le droit à déduction : régime, conditions d'accès et modalités d'exercice
Les comptes de TVA collectée et de TVA déductible
La déclaration CA3 et le paiement de la TVA
Les autres taxes et impôts directs et indirects
Taxes liées aux salaires (apprentissage, formation professionnelle continue, participation à l'effort de construction)
Autres taxes : taxe sur les véhicules de sociétés, taxe professionnelle, taxe foncière

Revenir au menu

Logiciels de comptabilité (Sage / Ciel / Ebp)

La maîtrise des fonctions et des apports d'une comptabilité informatisée

Public concerné

Employé, aide-comptable, assistant des services comptables, comptable unique ou toute personne en charge du suivi de la comptabilité de l'entreprise.

Prérequis

Disposer des bases de la comptabilité générale. Connaître l’environnement Windows et avoir une bonne pratique micro-informatique.

Objectifs

Connaître et maîtriser les fonctions du logiciel.

Durée indicative : 3 jours

Thèmes disponibles du cours

Rappels sur la structure de la comptabilité : format du plan comptable et des comptes, taux des taxes, codes journaux, etc.
Saisie des écritures : le module de saisie standard, guidée, au kilomètre, les automatismes (solder, contrepartie), le menu contextuel en saisie d’écritures, modifier / supprimer une écriture
Traitements courants : validation, lettrage des comptes, relances clients, pointage, rapprochement bancaire, contre-passation / ré-imputation
États / Impressions : brouillard, grand-livre, balance et journaux, échéancier, bordereau de remise en banque, relance clients, mailing
Sauvegarde et Restauration
Fin de l’exercice comptable : impression des bilans et comptes de résultat, clôture de l’exercice, ouverture du nouvel exercice, reports
Générer et utiliser un modèle d’écriture
Générer un contrat d’abonnement
Comptabilité analytique : création et paramétrage des codes budgétaires, répartition, mensualisation, affectation des codes budgétaires en saisie, impression du budget
Déclaration de TVA : paramétrage, passation de l’OD, validation et impression
Utilitaires et outils associés : liaisons entre facturation et comptabilité, graphiques, ré-indexation des fichiers et des données, mise à jour des cumuls, purges

Revenir au menu